• cabinet altervéto

COVID 19. Soins alternatifs des équidés et confinement

Texte mise à jour le 07 avril 2020.





La crise sanitaire que nous vivons ne connaît pas de précédent et nous oblige à modifier nos habitudes car des vies humaines sont en jeu.


il est évident que nous devons d'avoir une réflexion éthique sur le bien fondé des soins que nous proposons à nos animaux face au risque de contamination humaine par le COVID19. Pour autant il n'est pas question d'exercer une médecine vétérinaire allant à l'encontre de nos convictions.


Les propriétaires d'équidés font régulièrement appel aux soins vétérinaires alternatifs tel que l'ostéopathie et la phytothérapie. Dans certaines pathologies l'expérience prouvent que ces approchent apportent un bénéfice réel et peuvent même dans certains cas se substituer entièrement aux traitements classiques avec succès.

Ainsi pendant la période de confinement, la question du maintient de la réalisation de certains actes de médecine vétérinaire alternative auprès des équidés se pose exactement de la même manière que pour les actes de médecine vétérinaire classique.


La profession vétérinaire s'est mobilisée pour réduire son activité au strict minimum.

En toute logique les actes considérés comme non essentiel pour l'animal ou la filière équine doivent impérativement être reporté à une date encore non définie à ce jour..

En tout logique, par soucis de bien être animal et pour ne pas rajouter une crise à la crise certains actes vétérinaires sont maintenus.


L'ordre des vétérinaires a défini la notion de pathologie « urgente ou pouvant le devenir » en opposition aux pathologies donc la prise en charge pouvait être décalée dans le temps sans risque pour l'animal et la filière équine.


Dans son communiqué n°2 du 17 mars l'ordre des vétérinaires a établi cette liste non exhaustive afin d'éclaircir ces notions de soin non essentiel et de pathologie urgente ou pouvant le devenir :


ACTE NON ESSENTIEL devant être reportés :


  • Atteinte dermatologique sans pronostic vital engagé, ou chronique ou sans risque contagieux important

  • Castration

  • Arthroscopie de convenance qui peut être différé

  • Examen de visite d'achat

  • Médecine sportive et traitement orthopédique d'entretien

  • Boiterie sans suppression d'appui ou chronique stable

  • Dentisterie d'entretien y compris dent de loup

  • Ostéopathie (préventive et sportive)

  • Visite sanitaire, bilan sanitaire et autre bilan d'élevage


ACTES à caractère URGENT devant être maintenus :


  • Colique Plaie délabrante ou avec suspicion d'atteinte de structure à impact vital

  • Vaccination grippe rhinopneumonie

  • Cheval avec hyperthermie

  • Lymphangite

  • Ophtalmologie : ulcère, uvéite, plaie, ...

  • Suspicion de gourme

  • Myosite

  • Choc allergique

  • Fourbure aigüe ou d'évolution péjorative

  • Boiterie avec suppression d'appui

  • Obstétrique et suites obstétricales, néonatalogie

  • Troubles respiratoires sérieux

  • Fracture inflammation articulaire aigüe


Parmi les pathologies classées comme « urgentes ou pouvant le devenir » par l'ordre des vétérinaires se trouvent des pathologies pouvant être pris en charge totalement ou en partie par des soins vétérinaires alternatifs.

Au printemps cela concerne principalement :


  • les fourbures aiguës (en association avec de la maréchalerie)

  • les décompensations des syndromes métaboliques équin et des syndromes de Cushing

  • les crise d'arthrose aigüe et invalidante du cheval âgé

  • les diarrhées chroniques et amaigrissement d'étiologie inconnue et ne répondant pas aux thérapeutiques classiques

  • les suites de poulinage difficile et traumatique


Pendant la crise le cabinet Altervéto limitera ses interventions aux pathologies à caractères urgents comme définit par l'ordre des vétérinaires ET pouvant tirer un bénéfice certains de soins alternatifs.

Nous répondons en direct aux personnes ayant déjà travaillé avec le cabinet par le passé. Par contre nous demandons à toute personne inconnue du cabinet d'être référée par son vétérinaire traitant avant toute prise de contact.


La crise ne doit pas pour autant vous faire oublier les actes préventifs importants à cette saison et que vous pouvez effectuer à distance avec l'aide éventuelle de votre vétérinaire traitant :


  • la réalisation d'une cure drainante pour les chevaux souffrant de fourbure chronique et/ou de syndrome de cushing

  • la gestion du parasitisme chez les équidés au pâturage


Petits rappels réglementaires toujours de rigueur dans ces temps de crise :

pour la vente à distance, de nombreux compléments à base d'extrait de plantes pour divers affections sont disponibles sans prescription vétérinaire. Il sont autorisés uniquement pour les chevaux exclus de la consommation humaine. Pour les autres il faut impérativement avoir une prescription avec temps d'attente viande.Un projet d'ordonnance visant à autoriser la télémédecine vétérinaire est toujours à l'étude est sera de nouveau étudié le 8 avril 2020. Les consultations par téléphone ne sont donc toujours pas autorisées à ce jour.


prenez soin de vous et de vos animaux


Dr vet émilie salesse



23 vues
  • Facebook Social Icône